Blog

Quel genre de synthwave #1 - Holiday synth/ Miami synth/ Outrun

La synthwwave...Ce genre musical né à la fin des années 2000 incarne peut-être l'électro la plus inventive et paradoxalement la plus nostalgique et la plus inspirée des tubes d'antan; mais là n'est pas le sujet. 

Aujourd'hui, et avec cette suite de billets que j'espère réguliers, il s'agira de traiter de sous-genres de la synthwave. Le plus évident qui vient à l'esprit est sans doute l'Outrun, destiné à la conduite et rythmé par une basse omniprésente. L'outrun actuellement n'est plus majoritaire, mais a muté en deux genres distincts; l'un est ce que j'appelle la "true synthwave", ce qu'on appelle traditionnelement LA synthwave, et l'autre que je qualifiai de Miami synth avant de dériver vers l'Holiday synth, musique caractéristique de Mitch murder. 

Pour identifier de l'holiday synth, il faut étudier la basse du morceau, l'ambiance installée, et les instruments utilisés. 

La basse de la holiday synth est en général funky, ce qui n'est pas sans rappeler la BO du "flic de Beverly Hills", à un point où l'on pourait appeler la Holiday synth la Beverly synth. Mais Miami semblait appropriée, en raison de l'imagerie renvoyée d'un voyage en voiture sportive/ de tourisme sur une route ensoleillée entourée de palmiers. On obtient donc là le critère de l'ambiance, reste les instruments utilisés. Dans la synthwave et donc ici aussi, rien n'est acquis. Mais il semblerait que des cuivres pas trop aggressifs et des nappes de synthétiseurs dreamwave soient assez courants. 

L'album le plus parlant pour la Holiday synth est à mon sens "Current Events" de Mitch murder, que vous pouvez retrouver ici (écouté pendant la rédaction de l'article)

 

Mitch murder current events